Nous

Patricia, cuisinière engagée

« Toquée des fourneaux » depuis son plus jeune âge, elle assume avec délice cette passion débordante des casseroles. Patricia a toujours aimé cuisiner pour les autres et expérimenter la matière avec passion et intuition. Elle acte pour un métier libéré des vieilles règles sexistes et compétitrices. Elle lutte aussi contre un fonctionnement archaïque au service des puissances industrielles et financières. Patricia cuisine librement, avec sens, conscience et humanisme.

Amoureuse de la Nature, elle est soucieuse de la biodiversité de son territoire. Sa palette culinaire est constituée uniquement de produits frais et de saison, choisis en circuits courts, produits et élevés sans intrants chimiques et dans une logique extensive. Si Patricia cuisine des viandes bien élevées, elle a aussi fait le choix de limiter sa quantité afin d’éviter son gaspillage par respect pour l’animal et son producteur. Le végétal et les céréales ont une grande place dans sa cuisine et sont choisis le plus souvent issues de semences paysannes. Patricia a aussi un grand intérêt pour la cuisine botanique et les herbes sauvages. Lorsqu’elle dit que « tout est fait maison », cela concerne aussi la moutarde, les pickles, certain vinaigre et autres fermentation…
Bien sûr, les pâtisseries et desserts sont aussi tous faits maisons, rythmés par les saisons et une approche saine et équilibrée, où le produits raffiné n’a nullement sa place.

L’objectif de sa cuisine est de vous nourrir sainement et vous régaler avec des produits qui ont un vrai goût et qui ont été élevés et cultivés dans le respect de la nature, l’homme et l’animal.

Laurent, serveur bienveillant

De nature joyeuse et conviviale, la principale caractéristique de Laurent, c’est qu’il aime les gens ! Vous apprécierez son sens inné de l’accueil et sa spontanéité. Laurent n’est certes pas issu des écoles classiques, mais c’est un vrai « faiseur de bonheur. Il est capable de vous raconter l’histoire de chaque plat, chaque produit et chaque producteur avec la passion qui caractérise sa volonté de sincérité dans les plats cuisinés par sa douce.

Issu d’une famille de viticulteurs, il vous fera découvrir régulièrement ses découvertes de vins, souvent de producteurs locaux ou carrément d’un peu plus loin. Si Laurent n’est pas le cuisinier des lieux, il lui arrive parfois de  chiper le tablier de Patricia pour réaliser de merveilleux pâtés en croûte. A manger accompagnés de pickles maison et avec un bon verre de Crozes familial (avec modération et joie !).

Attention ! Laurent vous propose de passer un moment de partage, mais déteste les caprices issus d’un autre temps. Ici, l’ambiance est chaleureuse, le service est décontracté, les prix sont accessibles, et l’objectif de Laurent est de vous permettre de passer un agréable moment gourmand… et si vous êtes « sages » il peut même vous pousser une chansonnette !

.

.

.

.

ligne-

Un tablier pour deux, c’est l’histoire d’un couple…

Tout a commencé en 1993, ou tout bien réfléchi, c’était même avant…

Les plus anciens souvenirs culinaires de Patricia sont liés à des odeurs et saveurs de plats cuisinés par ses grand mères. Elles avaient un « cordon bleu » noué à la ceinture. Son arrière-grand mère tenait déjà un café-guinguette dans les années 40 et sa grand-mère fut cuisinière chez la « mère Brazier » et pour des familles bourgeoises lyonnaises, avant d’ouvrir son épicerie et un café-restaurant en Ardèche. Les parents de Patricia furent également restaurateurs, cafetiers et commerçants…
Laurent est issu d’une famille de viticulteurs en « Crozes-Hermitage » dans la Drôme, un vin élevé avec passion et dans le respect de leur terre (biodynamie). Cette famille d’épicuriens a le sens du partage et apprécie la cuisine de terroir, celle qui affectionne les produits frais qui ont le vrai goût du terroir.

Depuis ces héritages familiaux, Laurent et Patricia ont ensuite cheminé seuls ou en couple dans différents métiers. Patricia s’est formée en cuisine et a fait de belles rencontres de chefs. Laurent, usant naturellement de son sens du contact a suivi la voie du commerce. C’est tout naturellement qu’à 24 ans, ils décident ensemble d’ouvrir leur premier restaurant. C’était en 1993, « Le Petit Bedot » à Tournon naissait sous le signe du succès, et a réussi à les combler jusqu’en 1997, date à laquelle ils décident de vendre pour se lancer dans de nouvelles aventures, le temps que leurs enfants grandissent.

Patricia, créative dans l’âme, suit ensuite une formation pour devenir webdesigner-graphiste. Elle exerce cette activité 6 ans, puis l’appel des casseroles la reprend furieusement ! En 2010 elle cesse donc son activité et décide de revenir au métier de cuisinière. Elle formalise ses connaissances avec le lycée hôtelier de Tain l’Hermitage et travaille dans plusieurs restaurants, en se frottant même à la cuisine étoilée. Fin 2013, Laurent et Patricia décident qu’il est temps d’ouvrir un nouveau restaurant ! Laurent quitte son poste de directeur dans la distribution et s’investi avec bonheur dans ce nouveau projet.

C’est au printemps 2014 que le coup de cœur opère pour un restaurant en vente à Valence. « Un tablier pour deux » bénéficie d’un bel emplacement et correspond pile poil à ce qu’ils recherchent pour créer un lieu accueillant et chaleureux avec une ambiance « néo-bistrot vintage », un endroit où manger de bons petits plats « fait maison » à prix raisonnables. Patricia et Laurent veulent aussi faire la part belle à leur région et aux produits bruts, en cuisinant uniquement des produits frais de saison, en s’approvisionnant le plus possible en circuits courts et majoritairement bio.

Chez UN TABLIER POUR DEUX il y a quelque chose de naturel, sincère, chaleureux et gourmand à l’image de ceux qui l’ont forgé.

footer

Commentaires fermés.